bgecorse
 


Vos initiatives en Corse ont un avenir !

Rencontre avec Julia GUYOT et Virginie AIELLO et leur boutique Madame Bavarde


Découvrez l'interview de Julia GUYOT et Virginie AIELLO pour notre portrait du mois d'Avril, créatrices de la boutique Madame Bavarde à Porto-Vecchio



Comment vous est venue votre idée de création ? Votre parcours ?

Julia GUYOT : Titulaire d’un CAP vente relation clientèle, je possède une dizaine d’années d’expérience dans la vente de prêt à porter. J’ai déjà eu mon propre commerce mais le bail était précaire alors je n’ai malheureusement pu continuer. J’ai ensuite, été responsable d’une boutique de prêt à porter durant plusieurs saisons.
 
Virginie AIELLO : Titulaire d’un BP de coiffure, je possède une vingtaine d’années d’expérience. J’ai travaillé pour de grandes enseignes, où j’ai pu effectuer des formations enrichissantes. En 2014, j’ai créé mon atelier de coiffure à domicile afin de me constituer une clientèle.
 
Amies de longue date, nous avons décidé d’allier nos compétences et savoir-faire afin de créer Madame Bavarde, un lieu de partage et de détente.

Notre objectif était de créer un emplacement commun afin de pouvoir y associer nos 2 activités. Ce projet a été long à mettre en place car nous avons eu des difficultés à trouver un local suffisamment spacieux pour y accueillir l’espace de vente en prêt à porter et accessoires et l’espace de coiffure.

Qui vous a orienté vers BGE ? 

Par le passé, nous avions eu, toute les 2, un accompagnement par BGE Ile Conseil. Il a été évident de revenir vers eux pour la création de Madame Bavarde car le projet était considérable et nous avions besoin d’être soutenu dans le développement de l’entreprise.
 

Qu’est-ce que vous a apporté BGE ?

Pour la création de Madame Bavarde, BGE Ile Conseil nous a aidés à mobiliser des ressources financières auprès des banques et des organismes de prêt à taux 0. Ces mises en relation nous ont facilitées le démarrage et le développement de nos activités.  Nous avons pu étudier la rentabilité économique de notre projet et ainsi favoriser la pérennité de notre entreprise.

Comment voyez-vous l’avenir pour votre entreprise ?

A ce jour, le mariage des 2 activités au sein du même local est très satisfaisant. Nous avons de bons retours. Les clientes de l’une deviennent également les clientes de l’autre.
Je suis, actuellement, une formation par correspondance de styliste et j’espère pouvoir prochainement créer ma propre ligne de vêtements de fabrication française et ainsi la proposer au sein de Madame Bavarde.
Afin de développer l’activité de coiffure, la location de fauteuil  pour d’autres coiffeurs a été mise en place.
A moyen terme, nous envisageons d’agrandir notre espace commun.



 







Recherche
newsletter